L’Histoire dans le roman

Le principal événement historique autour duquel se tisse la trame du roman de Dumas est le siège de la Rochelle.

Un petit résumé ne fait jamais de mal :
Le gouvernement de Louis XIII décide de rétablir le culte catholique en Navarre et de restituer ses biens au clergé. Une expédition militaire est envoyée, réveillant un sentiment de révolte chez les protestants. L’évènement marquant de cette guerre de religions en est le siège de la Rochelle. Richelieu assiège la ville huguenote en l’isolant d’abord côté terre puis côté océan avec une digue longue de 1,5 km. Les Anglais ne peuvent plus ravitailler la ville. La Rochelle tombe donc en automne 1628. La paix d’Alès est signée quelques mois plus tard. Même si elle maintient l’édit de Nantes (1589), les protestants n’ont plus de privilèges politico-militaires.

Voici ce que l’Histoire raconte mais Dumas, lui, a inventé une raison pour cette fameuse prise de la Rochelle. Il l’explique lui-même dans son roman, chapitre XLI intitulé "Le siège de la Rochelle" :
"Le siège de la Rochelle fut un des grands événements politiques du règne de Louis XIII, et une des grandes entreprises militaires du cardinal. [...]

La Rochelle, qui avait pris une nouvelle importance de la ruine des autres villes calvinistes, était donc le foyer des dissensions et des ambitions. Il y avait plus, son port était la dernière porte ouverte aux Anglais dans le royaume de France ; et en la fermant à l’Angleterre, notre éternelle ennemie, le cardinal achevait l’oeuvre de Jeanne d’Arc et du duc de Guise. [...]
Mais nous l’avons dit, à côté de ces vues du ministre niveleur et simplificateur, et qui appartiennent à l’histoire, le chroniqueur est bien forcé de reconnaître les petites visées de l’homme amoureux et du rival jaloux.
Richelieu, comme chacun sait, avait été amoureux de la reine ; cet amour avait-il chez lui un simple but politique ou était-ce tout naturellement une de ces profondes passions comme en inspira Anne d’Autriche à ceux qui l’entouraient, c’est ce que nous ne saurions dire. [...]
Il s’agissait donc pour Richelieu, non seulement de débarrasser la France d’un ennemi, mais de se venger d’un rival ; [...] Richelieu savait qu’en combattant l’Angleterre il triomphait de Buckingham, enfin qu’en humiliant l’Angleterre aux yeux de l’Europe il humiliait Buckingham aux yeux de la reine. [...]
Il en résulte que le véritable enjeu de cette partie, que les deux plus puissants royaumes jouaient pour le bon plaisir de deux hommes amoureux, était un simple regard d’Anne d’Autriche."

Dumas l’avoue lui-même, la raison militaire de l’expédition appartient à l’Histoire. La suite de son argumentation n’est que fiction. Mais avouez que c’est beaucoup plus croustillant ! Faire la guerre pour une femme, cela ne vous rappelle-t-il rien ?

La situation nous ramène aux principes de chevalerie, Anne d’Autriche étant la Dame des pensées de Richelieu et Buckingham. Le tout est aussi théâtralisé que les histoires d’amour de tragédie. Les protagonistes deviennent des héros romantiques, victimes d’un amour impossible.

Le saviez-vous ?

Un autre évènement historique a été inséré par Dumas : l’assassinat du duc de Buckingham.
George Villiers, duc de Buckingham, est assassiné à Portsmouth le 23 août 1628 par un officier protestant, John Felton, alors qu’il comptait envoyer une seconde expédition à la Rochelle.
C’est ce que l’Histoire et également Dumas racontent. Sauf que notre auteur ne s’arrête pas là, il va plus loin en écrivant que c’est Milady qui a poussé Felton au crime.

billet suivant - retour sommaire
About these ads

The URI to TrackBack this entry is: http://rosguezet.wordpress.com/2010/12/06/lhistoire-dans-le-roman/trackback/

Flux RSS des commentaires de cet article.

Un commentairePoster un commentaire

  1. De l’histoire, de la littérature… que d’intérêts !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.